Mobirise

Cabanes éphémères 


Mise en scène et lectures
dans le cadre du Printemps des Arts
Pays de Pontivy / 2015

La cabane est l’un des hauts lieux de l’enfance. En nous, un enfant sommeille, qui assemble par le jeu et construit un monde imaginaire.
Sur le Pays de Pontivy, nous avons invité les volontaires à prendre ce chemin, en participant à la construction collective de cabanes qui ont ensuite accueilli des cycles de lectures de livres jeunesse, sur la force de l’enfance.
Dans le cadre du printemps des arts, 20 écoles ont répondu à la proposition de la cie via Mil Tamm et en ont fait leur projet d’établissement annuel.

La conception et la construction de cabanes avec des matériaux de récupération à mobilisé près de 700 élèves, dont les créations ont été mises en scène en forêt de Locminé, autour de cette légende :


"Sur les hauteurs, une forêt veille sur l’enfance…

A Moustoir-Remingol, Naizin, sur la Lande de Lanvaux, des enfants ont rêvé et créé leurs cabanes éphémères.

Un soir, au couché du soleil, ils adossèrent leurs rêves aux arbres, en catimini.

Les premiers se sont installés, au plus haut point de la forêt, sur un plateau accueillant, dressé d’arbres centenaires... 

Les suivants, sur le chemin qui mène et descend du plateau.

Ensemble, ils formèrent ainsi le cercle éphémère de l’enfance…

Puis la forêt s’est parée de champ de fleurs à mots, de sons, de planètes couleur, de silhouettes, de cailloux blancs, d’écaille de lune…

Au début de l’été, elle a tendu ses arbres à ceux qui ont emprunté les chemins et ralenti… à l’écho des enfants. "    Cécile Mangin

Installation


Mise en espace et lectures Cécile Mangin et Benoit Schwartz avec Julia Quentel (plasticienne)


Avec les Ecoles de Moustoir-Remingol, Naizin et de la Lande de Lanvaux 


Production Projet Mil Tamm / Pays de Pontivy 

Voir la suite de Ralentir Enfance