Mobirise Web Page Maker

ACTUALITÉS

Mots, nuement...
Benoit Schwartz
Baudelaire, Rimbaud, Tagore, Mallarmé, Valery

Création 2021

Nouvelle création née de la maturation de poèmes, compagnons de route depuis les balbutiements, grands textes qui portent le coeur au dessus des ronces. Les mots, les phrases sont la chair du son. L’incarnation du verbe est musique. Benoit Schwartz vous invite à visiter des monuments de la langue, des cathédrales sonores qui ont traversé les deux derniers siècles, avec fraicheur et légèreté. Poème de jouvence, éternellement adolescent, poème mur à la pensée féconde, poème fou suspendu au fil de la raison.
On se laisse dériver, porter par le flot, on sent la terre et la résine des cyprès, on assiste à l’orgie du rêve d’un faune, fait de roses et d’abeilles et de roseaux dressés. Un verre de Montbazillac à la main, on rend grâce à l’ivresse des hommes et du bateau, on traverse les collines de Sète jusqu’au cimetière marin où le crissement des insectes fait chanter la sève des pins.
On soupire, musical, dans le marais sicilien...

L'hospitalité du hibou 
De Benoit Schwartz

Création 2022

« Tu te plains de crier et du silence de Dieu. Tu dis que tu es enfermé et que tu as peur d’être emprisonné à vie, bien que personne ne t’aie rien dit à ce sujet.
Songe alors au fait que tu es ton propre juge et ton propre gardien.
Prisonnier quitte la prison. A ta grande surprise, tu verras que personne ne t’en empêche.
Certes la réalité hors de la prison est effrayante mais moins effrayante que l’angoisse que tu éprouvais là-bas dans ta chambre close.
Fais un premier pas vers la liberté, ce n’est pas difficile.
Le deuxième pas sera plus dur mais ne te laisses jamais vaincre par tes gardiens, qui ne sont que tes propres peurs et ton propre orgueil. »
(in "en présence d'un clown" de Igmar Bergman)