Mobirise

LE TEMPS
DU REVE


Conception Cécile Mangin

"Quand l’enfant est arraché du sol qui l’a vu naître, quand il perd, quand il fuit,
quand il ne reconnait plus l’Homme, qui vole son enfance et nie son humanité, comment peut-il se fermer à la peur et à la haine ?
Comment peut-il reconstruire sa représentation du monde ?
Comment peut-il devenir un homme debout ?
Comment pourra-t-il rebâtir une civilisation ?

L’enfant peut-il s’enraciner sur son chemin d’exil, s’il ne sait plus trouver la terre-mère ?
Peut-on l'aider à prendre racines en lui-même et dans le déplacement ?

Pourrions nous créer, avec lui ?
Pourrions-nous écrire, avec lui, "le Temps du rêve", récit de nos existences partagées? 
Pourrions-nous, avec lui, inscrire chaque étape de son passage, comme autant de stèles dans le paysage, qui raconteraient notre odyssée commune ?
Arrivé à bon port, s’il veut, un jour, refaire le voyage intérieur, pour lui et pour sa descendance, il pourra alors dire : 
« Ecoute, regarde, sens… J’ai été ici. Ce chemin d’exil est ma vie, mon territoire intime. Dans les temps anciens, j’ai perdu les miens, puis des hommes et des femmes que je ne connaissais pas m’ont accueilli et aimé. Nous avons écrit notre épopée. Je n’étais donc pas transparent. Si, un jour à ton tour, tu étais forcé de te mettre en marche au péril de ta vie, reçois ce « temps du rêve » en héritage."
  
La compagnie imagine une nouvelle topographie du "Temps du Rêve" avec et pour les enfants déplacés, avec et pour nous.
Elle envisage un corpus de créations. Pour donner un corps poétique aux témoignages, elle pressent l’écriture et la mise en scène d’une épopée, la composition d’une musique et d’un livret pour chœurs, un travail sur le paysage, des chemins de création participative ... 
Tout cela fait partie du champ des possibles.

Progressivement, elle rencontre différents partenaires au plan artistique, culturel et social, car elle envisage, en plus de ses créations, un projet collectif, pour rassembler et créer pour et avec les enfants déplacés.

Ce projet sera suivi par un comité de réflexion.

Selon l’adhésion à cette proposition, le projet commencera à voir le jour progressivement fin 2018.